Actualités

30/03/2020

COMMERCES DE FRANCE est PARTENAIRE ACTIVATEUR de FRANCE NUM, le portail de la transformation numérique des entreprises !

+ d'informations sur : https://www.francenum.gouv.fr/

31/01/2020

La région Île-de-France finance votre investissement sur Commerces de France à hauteur de 50 % !

Accueil, Région Île-de-France

Le dispositif a pour objectif de maintenir et développer l’activité des artisans et commerçants de proximité grâce au digital.

Elle intervient sur les 3 volets suivants :

  1. améliorer sa gestion digitale,
  2. générer du flux dans sa boutique grâce au marketing digital,
  3. booster ses ventes grâce au e-commerce.

Peuvent bénéficier du dispositif :

  • les entreprises indépendantes, commerçants de proximité ou artisans*, qui gèrent de façon autonome un point de vente fixe (hors franchise),
  • ayant leur établissement en Île-de-France,
  • avec un effectif inférieur à 10 salariés, y compris les entreprises sans salarié,
  • inscrits au Registre du Commerce et/ou Registre des Métiers.

L’aide vise les dépenses de fonctionnement (inscrites dans les charges de l’entreprise) :

  • solutions digitales de gestion (logiciel de caisse, gestion des stocks, gestion clientèle,…) sous forme d’abonnement,
  • dépenses de publicité digitale, solutions de fidélisation,
  • solutions de géolocalisation,
  • frais de référencement, achat de mots clés, statistiques d’audience,
  • réservation de nom de domaine, frais d’hébergement,
  • abonnement à un logiciel de création de site en SaaS, frais d’optimisation,
  • abonnements ou commissions sur les ventes liés à une solution digitale visant à développer les ventes (plateforme en ligne, marketplace, click and collect, etc.).

L’aide vise également les dépenses en investissement (inscrites à l’actif de l’entreprise) pour le développement, la réalisation et l’acquisition de site internet.

Le chèque numérique est une aide sous forme de subvention pouvant aller jusqu’à 1 500 €.

Le montant du chèque dépendra du montant des dépenses éligibles :

  • à partir de 300 €, le montant du chèque est de 150 €,
  • à partir de 600 €, le montant du chèque est de 300 €,
  • à partir de 900 €, le montant du chèque est de 450 €,
  • à partir de 1 200 €, le montant du chèque est de 600 €,
  • à partir de 1 500 €, le montant du chèque est de 750 €,
  • à partir de 1 800 €, le montant du chèque est de 900 €,
  • à partir de 2 100 €, le montant du chèque est de 1 050 €,
  • à partir de 2 400 €, le montant du chèque est de 1 200 €,
  • à partir de 2 700 €, le montant du chèque est de 1 350 €,
  • à partir de 3 000 €, le montant du chèque est de 1 500 €.

En résumé, pour pouvoir bénéficier de cette aide…

Accessible si :

  • Effectif de moins de 10 salariés.

Critères complémentaires :

  • Lieu d’immatriculation (Région IDF)
  • Immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés, ou
  • Immatriculation au Répertoire des Métiers

Non accessible si :

  • Forme juridique = Entreprise Individuelle ou Profession libérale
 
*Les entreprises de la filière numérique, des professions réglementées et libérales, des activités financières et immobilières, des organismes de formation, de conseil, et des bureaux d’études ne sont pas éligibles.

1. Évaluez en 5 minutes votre situation numérique grâce à l’autodiagnostic en ligne :

Vous pouvez également consulter le guide téléchargeable pour vous aider à choisir les solutions adaptées à vos besoins.

2. Réunissez les pièces nécessaires :

  • un extrait Kbis ou D1,
  • une attestation de régularité fiscale et sociale de moins de 3 mois,
  • un RIB,
  • les pièces justificatives des dépenses prévisionnelles (devis, grille tarifaire, ou tout document précisant le montant et la nature de la dépense envisagée),
  • un rapport de diagnostic de votre situation numérique ou d’autodiagnostic en ligne.

3. Déposez votre demande d’aide sur mesdemarches.iledefrance.fr. Après examen de votre demande, un avis de décision vous sera transmis dans un délai de 3 semaines.

4. Après réception de cet avis de décision, vous pouvez commencer à engager les dépenses. 

Elles portent sur une période maximale de 12 mois. Elles doivent avoir été réalisées après la date de l’avis de décision et dans un délai de 18 mois.

5. Pour recevoir la subvention, transmettez votre demande de versement avec les factures acquittées (dans un délai maximal d’un an après la date de l’avis de décision). Le versement peut se faire sous la forme d’un paiement unique ou un paiement en 2 fois.